Polonia Au P'tit Bouchon
« On est en-dessous de notre potentiel »

Après Stefan et Lanick, Cédric revient sur la saison 2015-2016.

Quel bilan collectif fais-tu de cette saison 2016-2017 ?
Je pense que, d’un point de vue comptable, on est en-dessous de notre potentiel. Soyons réalistes, même si on ne peut pas viser les 3 ou 4 premières places je pense vraiment qu’avec un effectif complet sur toute la saison on peut espérer viser la 5e ou 6e place. Dans le jeu, cette année, il y a eu vraiment du mieux, on s’est plus fait plaisir. Mais on manque de réalisme devant la cage et ça nous coûte cher. Enfin, je trouve qu’on a un jeu qui nous use physiquement. On veut aller encore trop vite vers l’avant, il faudrait qu’on apprenne a gérer les temps calmes.
 
Les coaches t’ont confié le brassard cette année, qu’est-ce que cela a représenté pour toi ?
J’avoue que ce fut une surprise pour moi, je ne m’y attendais pas. Ce n’était que ma deuxième année au club. Cela prouve que les coaches me font confiance ou alors je l’ai eu grâce a mon âge ! Mais je ne me suis pas mis plus de pression que ça, j’ai essayé de ne rien changer dans ma façon de jouer ou de me comporter. Peut-être que j’aurais du être plus présent quand l’équipe était dans le dur, mais c’est difficile de changer ses attitudes quand ce n’est pas naturel.
 
A titre personnel, es-tu satisfait de ton année, sur le plan sportif et en dehors du terrain ? Qu’attends-tu de la prochaine, au niveau du jeu et des résultats ?
A titre individuel, je suis assez satisfait de ma première partie de saison. Par contre, sur la fin de saison, le physique a lâché un peu et, du coup, ce fut tout de suite plus dur. Le calendrier un peu bizarre de cette année ne m’a pas aidé, j’ai besoin d’enchainer pour être au top et, là, on a vraiment eu trop de coupure entre les matchs.
Pour l’année prochaine j’espère pouvoir faire une saison complète avec une forme physique bien meilleure. Avec les nouvelles recrues et si tous le monde est assidu, j’ai de grands espoirs, d’autant plus que nous devrions avoir un terrain qui nous permette de jouer au ballon dans de bonnes conditions. J’espère aussi que le système où tous les défenseurs ont un marquage permettra aux milieux de jouer un peu plus haut et d’avoir du coup moins d’efforts a faire pour épauler nos attaquants.
 
Un dernier mot pour finir ?
J’espère que l’esprit de convivialité continuera et que tout le monde jouera le jeu pour les apéros. Et vivement Pentecôte !